Caillots sanguins de « vaccinés » anti-COVID: découverte d’éléments anormaux



Cadmium, chrome, nickel, arsenic, plomb, uranium, molybdène, manganèse, vanadium… la liste des éléments retrouvés dans l’analyse des caillots de personnes décédées et « vaccinées » contre la COVID a de quoi surprendre.


Au lieu de trouver des éléments habituels, qui sont étrangement absents des caillots, les analyses révèlent des éléments anormaux, notamment des métaux.


Cette analyse vient confirmer l’étude allemande ayant récemment publié des informations similaires.



0 commentaire