Inflation : le piège se referme sur la BCE… et sur la France

Dernière mise à jour : 20 avr.


" La grande catastrophe annoncée est-elle sur le point d’arriver ? Voilà des années maintenant que de nombreux économistes nous avertissent du danger de la politique de Quantitative Easing (création monétaire importante par le rachat massif de dettes souveraines) menée par la BCE depuis mars 2009 (et qui, rappelons-le, devait initialement s’arrêter en septembre 2009).


Aujourd’hui, il se pourrait bien que leur prédiction soit plus proche que jamais de se réaliser : après des années de faible inflation, la création monétaire s’accompagne à nouveau d’une inflation rapide. En effet, alors que la quantité de monnaie a été multipliée par 2,4 en 20 ans, l’inflation n’avait augmenté que de 35 % sur cette même période. Où est passé le reste de cette monnaie nouvellement émise ?


Tout simplement dans les prix qui ne sont pas mesurés par l’inflation (immobilier, marchés financiers, marché de l’art…) où elle est venue créer et alimenter des bulles spéculatives. Si les néo-keynésiens de tous bords se réjouiront peut-être de ce retour de l’inflation, il s’agit en réalité d’un phénomène particulièrement inquiétant. Il place en effet la banque centrale devant un dilemme insoluble : soit elle augmente les taux d’intérêts directs et met un terme au Quantitative Easing pour contenir l’inflation, soit elle continue la même politique. Dans les deux cas, les effets seront violents. "

https://www.contrepoints.org/2022/04/17/405340-inflation-le-piege-se-referme-sur-la-bce-et-sur-la-fr

0 commentaire