La 5G à 26Ghz en démo en gare de Rennes


La 5G grand public est pour l'instant limitée à maximum 3.5 Ghz, ce qui grosso modo ne va pas plus loin que la 4G, et reste inférieur au wifi déjà à 5 Ghz. Notons tout de même que sur ces fréquences encore relativement basses la 5G introduit un changement par l'utilisation d'ondes pulsées, ce qui n'était donc pas le cas avec la 1G/2G/3G/4G. Cette technique pourrait avoir un impact sur le vivant difficile à cerner pour l'heure.


Mais notons que l'usage professionnel (ici dans un cadre ferroviaire) de la 5G sur des fréquences extrêmement élevées vers les 26 Ghz a commencé. A ce niveau on peut parler d'ondes millimétriques. La longueur d'onde (mathématiquement égale à l'inverse de la fréquence) sur cette fréquence est très courte, ce qui lui permet de traverser tous les tissus, et même d'interagir avec les cellules du monde vivant. Par exemple, des premières études ont révélé que l’absorption de l'oxygène par le sang pourrait s'en trouver affectée en raison d'une perturbation énergétique des molécules d'oxygène.


C'est très préoccupant, et les propos rassurants de Macron, du gouvernement, des fabricants et des opérateur de télécommunication ne sont fondés sur aucune étude sérieuse et indépendante.


Nous publierons bientôt un article complet sur le sujet.


https://www.digital.sncf.com/actualites/la-5g-26ghz-en-demo-en-gare-de-rennes

0 commentaire