Le phénomène des anticorps facilitants chez les « vaccinés » contre la COVID


« Le système immunitaire a pour objectif principal de protéger l’organisme des agents pathogènes. Quand un micro-organisme ou un élément potentiellement nocif est détecté, le système immunitaire s’active pour l’éliminer. Les cellules et les molécules de l’immunité, dont les anticorps, reconnaissent le pathogène et enclenchent des mécanismes potentiellement dangereux.


En effet, le système immunitaire est complexe et son équilibre fragile. Si cet équilibre est perturbé, alors ce système peut se retourner contre l’individu et le détruire à petit feu. De plus, les pathogènes cherchent à le contourner afin de survivre et de se multiplier.


Ainsi, des éléments immunitaires « bénéfiques » peuvent devenir des armes contre l’individu et servir les intérêts des micro-organismes. C’est exactement ce qui se passe avec les anticorps… Ils peuvent être impliqués dans des pathologies auto-immunes comme le lupus érythémateux.


Ils peuvent également aussi être « détournés » par les pathogènes, notamment les virus, à leur profit. C’est ce que l'on appelle le phénomène “ADE“. »

https://www.francesoir.fr/societe-sante/le-phenomene-des-anticorps-facilitants-est-il-responsable-de

0 commentaire