top of page

Pfizer n’est pas Pasteur : la troisième dose, et après?


" Jusqu’à combien de doses sont-ils prêts à aller avant de reconnaître que ces vaccins ne sont pas efficaces ? Certains États s’apprêtent à imposer à leur population, toujours sous le régime de l’extorsion de consentement, une troisième injection de leur potion expérimentale sous prétexte d’un effondrement de la réponse immunitaire. "





0 commentaire

Commenti


bottom of page