« Pour Renault, les conséquences de la guerre en Ukraine pourraient être la crise de trop »



“Pas assez rentable, fragile financièrement, en panne de stratégie, très exposé sur le marché russe visé par des sanctions internationales après l’invasion de l’Ukraine, le constructeur automobile français n’a jamais semblé aussi vulnérable, souligne dans sa chronique.”


Stéphane Lauer, éditorialiste au « Monde ».

https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/03/07/pour-renault-les-consequences-de-la-guerre-en-ukrain

0 commentaire