top of page

Que penser du casque de réalité augmentée Apple Vision


Plusieurs casques de réalité virtuelles ont vu le jour depuis plusieurs années, à l'instar de l'Oculus Rift. S'ils sont parvenus à immerger leurs utilisateurs dans des univers 100% virtuels, tels que ceux des jeux vidéos, aucun ne s'est rendu utilisable dans une approche de réalité augmentée ; c'est à dire capable de se superposer à la réalité observée, sans se substituer à elle. Par exemple pour cuisiner un vrai plat dans sa cuisine tout en ayant sous les yeux, dans le casque, la liste des ingrédients et la recette récitée par un chef.


Le casque Apple Vision est ainsi le premier casque convainquant pour le grand public en matière de réalité augmentée. Ce qui va en rendre l'adoption bien plus aisée.


Au-delà de la performance technologique, authentiquement remarquable, ce type d'outil amène un risque majeur pour la société: de notre point de vue, celui de progressivement enfermer les individus dans une réalité alternative, plus excitante, colorée, animée, surprenante et belle que la vie d'une majorité d'individus.


Une fois la réalité augmentée devenue incontournable, l'étau se resserra. Les usages du casque se porteront de plus en plus sur une réalité virtuelle pure durant des moments qui s’allongeront sans cesse.


Plus d'argent pour partir en vacances en Italie? Hé bien vous partirez dans un hôtel paradisiaque aux Maldives... muni de votre casque!


Crédit de CO2 consommable épuisé dans votre "crédit social" ? Vous suivrez une formation à distance, muni de votre casque. Vous travaillerez (pour ceux qui auront encore un emploi) et ferez vos courses dans un supermarché virtuel aussi comme çà.


Une envie de rencontre amoureuse, avec une personne (ou même un animal, un insecte, voire un objet) ailleurs dans le monde qui ne parle même pas votre langue? Pas de problème, en tout bien tout honneur, via le casque qui traduira aussi à la volée les paroles.


Un tel casque, couplé à l'intelligence artificielle générative, sera capable de générer une alter-réalité à l'attractivité irrésistible pour nombre de nos contemporains.


Sortir de l'alter-réalité deviendra un acte risqué, douloureux, pénible et de plus en plus dédaigné... par les pauvres, c'est à dire l'essentiel de cette humanité en préparation. Tandis que l'élite sociale se paiera le luxe... de la réalité non-virtuelle.


Des vies étriquées, qui se satisferont sans rechigner d'un 14 m2 de surface habitable par personne annoncé par le Forum Économique de Davos. Et puis quand un relent de mélancolie du réel poindra dans la conscience de ces hommes virtualisés, il leur restera à prendre la pilule d'euthanasie pour en finir.


Ce futur est technologiquement déjà là. Il se métabolisera socialement d'ici 2030.


Une minorité d'hommes, y résistera. En ferez-vous partie?


Souvenons-nous de la phrase introductive dans Astérix :


Un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur. Et la vie n'est pas facile pour les garnisons de légionnaires romains des camps retranchés de Babaorum, Aquarium, Laudanum et Petitbonum.

Analyse profonde du casque Apple Vision par Idriss Aberkane :

0 commentaire

Comments


bottom of page