"La technique favorite des auteurs anti-conspirationnistes: l’inversion accusatoire" F. Belliot



« Une police de la pensée sans fonction officielle : surveillance, délation, listes noires, avec une influence de plus en plus grande dans les organes de l’Etat ».


Auteur de L'anticonspirationnisme mis à nu à travers l'imposture Rudy Reichstadt et de Massacre de Charlie Hebdo : l'enquête impossible, François Belliot, écrivain et homme de lettres, analyse dans cet “Entretien essentiel“ le terme « qui a servi à labelliser et diaboliser tous ceux qui critiquaient la gestion gouvernementale de la crise sanitaire » : le complotisme.


Entré officiellement dans le dictionnaire à la fin des années 2000, le terme « complotiste », comme son synonyme « conspirationniste », est, pour notre invité, une fraude sémantique : « Cela impliquerait que le complotiste soit spécialiste de quelque chose comme le pianiste ou le flutiste », raille-t-il. « Les complotistes sont-ils des fomenteurs de complot ? ».


https://app.videas.fr/embed/b83e86de-fcf6-4430-80ef-81714d158087/#


0 commentaire